NORME EPI

Les équipements de protection individuelle doivent répondrent aux normes européennes harmonisées. Les epi contre les chutes de hauteur doivent obligatoirement répondre aux exigences essentielles de la directives européenne. De ce fait, tous les équipements doivent faire apparaitre sur une étiquette solidaire le marquage CE accompagné de la norme relative aux produits antichute (directive 89-686 du 29 décembre 1989).

Cliquez sur la rubrique de votre choix pour en découvrir le contenu

Un antichute coulissant sur support d assurage rigide est un dispositif qui bloque automatiquement et s immobilise sur le support vertical en cas de chute de l utilisateur. Le support d assurage peut être en câble (tendu) ou en rail. Résistance à la rupture de ces systèmes >15 kN.

Un antichute coulissant sur support d'assurage flexible est un dispositif qui bloque automatiquement et s'immobilise sur le support vertical en cas de chute de l'utilisateur. Le support d'assurage peut être en câble ou en corde (tressée ou toronnée). Ces supports flexibles doivent être lestés d'un contrepoids. Résistance à la rupture de ces systèmes >15 kN.

Cette norme concerne les longes de maintien faites de corde, fibre synthétique, câble métallique ou bien de sangle et dont la longueur maximale de celle-ci est de 2 mètres.
Les extrémités des longes doivent posséder des terminaisons appropriées (boucles ou connecteurs).
Pour obtenir cette norme une longe doit être capable de résister à une force de 22 kN sans déchirement ni rupture.
Les longes bénéficiants uniquement de la norme EN 354 ne peuvent en aucun cas servir de système antichute.

Cette norme assure que l'absorbeur d'énergie est composé d'un système d'arrêt des chutes pouvant supporter une force maximale de 6 KN (ou 600 daN). Il est spécialement conçu pour dissiper l'énergie cinétique créée par la chute et ainsi réduire le risque de blessure.
Elle peut être trouvée  dans les catégories suivantes : Longe antichute, antichute à rappel automatique et antichute coulissant.

Une longe de maintien au travail permet à un utilisateur de se maintenir en tension (ou en suspension) à un poste de travail en lui libérant les mains.
La résistance à la rupture doit dépasser les 15 kN.

Un antichute coulissant sur support d'assurage flexible est un dispositif qui bloque automatiquement et s'immobilise sur le support vertical en cas de chute de l'utilisateur. Le support d'assurage peut être en câble ou en corde (tressée ou toronnée). Ces supports flexibles doivent être lestés d'un contrepoids. Résistance à la rupture de ces systèmes >15 kN.

Le harnais antichute est un dispositif de préhension du corps destiné à arrêter les chutes et maintenir l’utilisateur dans les meilleures conditions en attendant l’intervention des secours. Les points d’accrochage ont une résistance statique > 15 kN.

Cette norme stipule que le mousqueton doit être capable de résister à une charge de 15 KN si le doigt est ouvert et à une charge de 20 KN si le doigt est fermé.
Cette résistance doit durer au minimum 3 minutes. A la fin de ce test de robustesse, le doigt doit être encore fermé.
Cela permet de vérifier que le mousqueton sera assez solide pour supporter le poids de l'utilisateur en cas de chute de celui-ci.
Le connecteur est un élément de liaison essentiel dans un système d'arrêt des chutes.
Il est capital de bien comprendre les différents usages :
Les connecteurs sont utilisés principalement comme éléments de connexion entre les différents composants (ex : harnais/longe) mais ils peuvent également être utilisés comme point d'ancrage. Dans tous les cas, ils doivent travailler selon le grand axe, et dans
une seule direction à la fois.
Ils doivent être verrouillés (vis ou automatique) lors de leur utilisation et ne doivent pas être utilisés en appui sur une surface extérieure.

Les solutions d'ancrage qui vous sont conformes à la norme EN 795. Ils sont garanti 10 ans pour la plupart et correspondent aux normes européennes. Cela assure une protection des personnes quelles que soient les circonstances. Le système d'ancrage est composé de 3 éléments distincts : le dispositif d'ancrage, l'ancre structurelle et la structure d'accueil.

La norme EN 795 se décompose en 3 sous catégories :
- la classe A1 qui concerne les points d'ancrage pour les équipements de protection individuelle (EPI).
- la classe A2 qui décrit un essai avec une charge statique de 1 tonne et un essai dynamique de 100kg tombant de 2.50m.
-la classe B qui correspond aux ancrages provisosires transportables alors que la classe A1 traite des ancrage de mûr et la classe A2, des ancrages de toitures.

Cette norme concerne les cordes tressées gainées à faible coefficient d'allongement (5% maximum).
Elle concerne les cordes et drisses de 8.5mm à 16mm de diamètre, pour les utilisateurs effectuant des accès avec corde, pour tous types de maintien et de retenue au poste de travail , ainsi que pour des opérations de sauvetages.

- EN 341 Descendeurs / Dispositif de descente pour le sauvetage
- EN 363 Système d'arrêt des chutes
- EN 397 Casque de protection pour l'industrie
- EN 471 Vêtements de signalisation
- EN 567 Bloqueurs
- EN 795-B Ancrage mobile
- EN 795-E Ancrage corps-mort
- EN 813 Ceinture cuissard de maintien au poste de travail
- EN 1496 Dispositif de sauvetage par élévation
- EN 1497 Harnais de sauvetage
- EN 1498 Sangles de sauvetage
- EN 1891 Cordes tressées gainées à faible coefficient d'allongement
- EN 12278 Poulies - Exigences de sécurité et méthodes d'essai
- EN 12841 Système d'accès par corde - Dispositif de réglage de corde pour maintien de poste au travail

Devis rapide Devis rapide Gratuit et personnalisé
pour les pro
Tous droits réservés Matisere - EPI - Matisere - 2022